Accueil
Politique
264
Editorial
8
Société
263
International
5
Economie
13
Sport
14
Santé
49
Education
47
Entreprise
4
Média
36
Religion
9
Nécrologie
2
Enseignement
6
Annonce
1
Culture
9
Justice
1
Politique
Editorial
Société
International
Economie
Sport
Santé
Education
Entreprise
Média
Religion
Nécrologie
Enseignement
Annonce
Culture
Justice
Politique Sénégal: l’opposition accuse Ousmane Sonko de vouloir échapper à une motion de censure
2024-07-07 22:38:22 444
Le premier ministre Ousmane Sonko

Selon Le Monde Afrique, le premier ministre a refusé de prononcer son discours de politique générale devant les députés, invoquant un vide juridique introduit dans le règlement de l’Assemblée nationale par l’ex-président Macky Sall.

L'opposition parlementaire, acquise à l’ancien président Macky Sall et aphone depuis l’élection du nouveau président Bassirou Diomaye Faye il y a trois mois, a retrouvé de la voix. Le 29 juin dernier , l’Assemblée Nationale a annulé, au dernier moment, une séance prévue le jour même avec le ministre des finances et du budget, Cheikh Diba, concernant la programmation budgétaire 2025-2027.

Cet acte de défiance est dirigé contre le premier ministre Ousmane Sonko qui a refusé, la veille, de prononcer son discours de politique générale au sein de l’Hémicycle, arguant d’un vice juridique.

Pour ses détracteurs, le chef du gouvernement craint surtout de ne pas obtenir la confiance des députés alors que son camp, les Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), fait partie de la coalition Yewwi Askan Wi qui est en minorité à l’Assemblée avec 42 sièges sur 165. Lors des dernières législatives, en 2022, c’est en effet la coalition de l’ex-président Macky Sall, Benno Bokk Yaakaar (BBY), qui avait obtenu une majorité relative de 83 sièges.

Partager cet article sur:

  • Facebook
  • WhatsApp
  • Twitter
A propos de Bande Info

Le site www.bandeinfo.com utilise les cookies à fin d'améliorer votre navigation;
Etes-vous d'accord ?

HAUT