Accueil
Politique
258
Editorial
8
Société
256
International
5
Economie
12
Sport
14
Santé
47
Education
43
Entreprise
4
Média
35
Religion
9
Nécrologie
2
Enseignement
6
Annonce
1
Culture
9
Politique
Editorial
Société
International
Economie
Sport
Santé
Education
Entreprise
Média
Religion
Nécrologie
Enseignement
Annonce
Culture
Politique Mahamat Idriss Deby Itno prête serment et devient le 7ème président de la République du Tchad depuis 1960
2024-05-23 17:46:16 624
Le Président de la République du Tchad, Mahamat Idriss Deby Itno lors du prêt de son serment au Palais des arts et de la culture.
Le Conseil Constitutionnel tchadien a organisé ce 23 Mai 2024 au palais des arts et de la culture (ex Palais du 15 janvier) l'investiture du désormais président de la République du Tchad, Mahamat Idriss Deby Itno. Un lieu pour le nouveau président "démocratiquement" élu de renouveler ses promesses.

Désormais président de la République du Tchad, Mahamat Idriss Deby Itno, a du pain sur la planche. Son accession au pouvoir est le fruit de plusieurs traversées. D'abord, la mort de son père Idriss Deby Itno en Avril 2021, la double transition, l'accord de Doha, le dialogue national Inclusif et souverain, la révision du fichier électoral et enfin l'élection présidentielle du 5 et 6 Mai 2024 dont-il sacré récipiendaire dès le premier tour avec 61% de voix selon le Conseil Constitutionnel du Tchad. Ces résultats ont été jugé de fraude électorale, par les candidats opposants tels que Succès Masra de Les Transformateurs et Pahimi Padacké Albert.  Après avoir donné victoire au premier tour au candidat Mahamat Idriss Deby, l'agence nationale de gestion des élections, ANGE a fait réagir Les Transformateurs qui ont fini par avoir recours au conseil constitutionnel. Malheureusement, leurs recours sont dits non fondés par manque de preuves selon Maître Jean Bernard Padaré, le président de cette institution.

Chaise peut-être convoitée pendant le règne de son père, Mahamat Idriss Deby Itno, semble plutôt être content de conduire la destinée des tchadiens. " Désormais, je suis Président du Tchad. Le Président de tous les tchadiens de tous les horizons et de toutes les sensibilités. Je le dis avec toute l'humilité requise, mais aussi, avec toute la responsabilité qui en découle". Précise -t-il.

Mahamat Idriss Deby Itno alias MIDI, le nouveau homme fort du Tchad promet que la confiance qui a été scellé par le serment devant le conseil constitutionnel ne sera jamais trahi. Cependant, Il appelle les tchadiens au pardon et à l'unité . " A mes frères et sœurs qui n'ont pas porté leur choix sur ma personne, pour une raison ou une autre, je voudrais leur dire que je respecte cette liberté de choix, qui participe, pleinement, de la vitalité de notre démocratie. J'invite, d'ors et déjà, tous mes compatriotes, ceux de l'intérieur et de la diaspora, à s'unir, dans élan de solidarité et de communion, pour projeter notre pays dans le futur et la modernité". Lance-t-il, ce cri d'alarme.

Pour ce tout premier mandat de cinq ans, Mahamat Deby oriente les dépenses publiques à 70% sur l'amélioration de l'accès à l'éducation, l'eau , à la santé, à l'énergie et à la souveraineté alimentaire semblable comme l'avait annoncé son premier ministre et opposant Succès Masra qui, pour montrer son mécontentement, a refusé de prendre part à l'investiture qui a vu la présence des certains opposants et de plusieurs personnalités venues des différents pays frères. 

De l'histoire politique du Tchad, Mahamat Idriss Deby Itno est le septième président de cette République après Idriss Deby Itno, Hissein Habré, Lol Mahamat Choua, Goukouni Weddeye, Félix Malloum et François Ngarta Tombalbaye.

Partager cet article sur:

  • Facebook
  • WhatsApp
  • Twitter
A propos de Bande Info

Le site www.bandeinfo.com utilise les cookies à fin d'améliorer votre navigation;
Etes-vous d'accord ?

HAUT