Accueil
Politique
258
Editorial
8
Société
256
International
5
Economie
12
Sport
14
Santé
47
Education
43
Entreprise
4
Média
35
Religion
9
Nécrologie
2
Enseignement
6
Annonce
1
Culture
9
Politique
Editorial
Société
International
Economie
Sport
Santé
Education
Entreprise
Média
Religion
Nécrologie
Enseignement
Annonce
Culture
Santé Santé maternelle et infantile : La gratuité des soins pose problème
2024-04-01 14:58:35 515
Photo dr.
En 2007, le gouvernement tchadien met en place une politique sociale sur la gratuité de soins pour les femmes enceintes et enfants âgés de moins de 5 ans. Mais, dans les hôpitaux et centres de santé, sa mise en œuvre ressemble à un Meli melo politique. Un tour dans les centres hospitaliers du pays, le constat est décevant.

Cette prise en charge des soins au profit des femmes enceintes et enfants âgés de moins de 5 ans est la mesure qui a reçu l'ovation d'une franche de population tchadienne. Cela permet à réduire les dépenses de ménages liées à la santé et contribuer au bien-être de cette population. Malheureusement, les sévices de pédiatrie et de maternité des centres hospitaliers n'ont jusque là pas appliquer les mesures. 

 Pourtant, le rapport du ministre de la santé indique que les ressources financières consommées par la gratuité des soins de 2023 s'élèvent à plus de trois (03). Mais, le ministre est incapable d'expliquer les statistiques sur la consommation à l'échelle nationale. Toutefois, les témoignages recueillis auprès de certains pharmaciens sous le couvert de l'anonymat laissent comprendre qu'il y a pas de produits en gratuité. Alors peut-on parler de gratuité de soins lorsque les structures sanitaires ne disposent pas des produits et matériels de premiers soins en question ? Seul le ministre en charge de la santé peut répondre à cette question.

En revanche, les bénéficiaires de la gratuité eux aussi témoignent qu'ils n'ont pas eu cette faveur. Un peu plus loin, les services de gratuité des centres hospitaliers refusent de se prononcer sur le sujet. 

Tout compte fait, la non application de cette politique de gratuité de soins n'est pas sans conséquence. Chaque année, le taux de mortalité infantile et néo natale ne fait qu'augmenter.

Partager cet article sur:

  • Facebook
  • WhatsApp
  • Twitter
A propos de Bande Info

Le site www.bandeinfo.com utilise les cookies à fin d'améliorer votre navigation;
Etes-vous d'accord ?

HAUT